Sentiers

Entre deux

Accueil > Marcher avec ... > Bioéconomistes

Bioéconomistes

dimanche 13 juillet 2014, par André-Jean

De la photosynthèse à l’industrie, de l’innovation aux marchés

Heureusement, seule une part minime de la production des plantes et des algues à partir de l’énergie solaire (photosynthèse) est aujourd’hui récoltée par l’humanité : entre 5 et 10 % de biomasse produite chaque année dans le monde représentant un équivalent énergétique d’environ 5 milliards de tonnes d’équivalent pétrole. Un peu plus de la moitié est destiné pour l’alimentation humaine et animale, le reste va déjà vers l’industrie et l’énergie. Le rapport de la mission pilotée par Sylvie Alexandre sur Les usages non alimentaires de la biomasse documente ce sujet à plusieurs échelles (Monde, Europe, France) et plusieurs horizon de temps (d’ici 2020 et au-delà). Une présentation sous format ".pdf" en donne de multiples illustrations.
Les bioéconomistes ont raison : dans les années à venir les hommes utiliseront la production végétale plus intensivement. Ce n’est pas le moindre des enjeux qui justifie les progrès vers lesquels l’agriculture paysanne doit être accompagnée dans tous les pays.


Voir en ligne : Site du club des bioéconomistes

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)